Back to top

Réorienter son épargne vers plus de rendement

Article écrit le: 
Mercredi, avril 26, 2017

Les rendements offerts par les placements sécuritaires Français sont en baisse très forte depuis quelques années. Le livret A, le plus commun des placements en France, rapporte aujourd’hui 0.75%/ an. Les taux annoncés du fond euro garanti de l’assurance-vie sont compris entre 1.8 et 2.8% avant frais de gestion. Dans ces conditions, il est impératif de se pencher sur son épargne et l’orienter vers d’autres supports pour obtenir du rendement.

Les SCPI comptant, le rendement immédiat

Les SCPI sont des parts de société immobilières d’un type particulier. Acheter des SCPI comptant est un bon moyen de diversifier ses liquidités, avec un rendement attendu entre 4 & 5% / an avant impôt. Même s’il faut en déduire 35.5% d’impôts et de prélèvements sociaux, le rendement net sera toujours nettement supérieur à un livret pour un risque faible et une bonne liquidité.

Les droits d’entrée dans les SCPI de qualité sont souvent facturés autour de 10%, il faudra donc garder ce placement quelques années pour qu’il soit vraiment rentable. Il est important de privilégier les SCPI les plus capitalisées et les plus anciennes pour en assurer la liquidité à la revente.

Diversifier son assurance-vie

L’assurance-vie est une enveloppe d’investissement intéressante, autant pour la diversification des supports que d’un point de vue fiscal. Beaucoup des compagnies d’assurance-vie sont réticentes à offrir des contrats aux non-résidents, il conviendra de se tourner vers un conseiller spécialisé.

Unités de compte, les marchés financiers
L’assurance-vie est souvent synonyme de fond euros garanti, qui constitue entre 60% et 80% des avoirs des Français dans ce type de contrat. Ces supports offrent aujourd’hui des performances de plus en plus faibles. Il convient de réorienter une bonne partie de son assurance-vie vers les unités de compte qui intègrent une partie d’actions. Le niveau de risque à prendre dépendra de chacun, mais pour la réorientation d’un plan d’assurance-vie existant comme pour une nouvelle souscription, il est recommandé de diversifier son portefeuille.

SCPI et fonds immobiliers
Les contrats d’assurance-vie performants permettent d’allouer tout ou partie des sommes sur des SCPI, tout en gardant une fiscalité avantageuse. Cette possibilité très intéressante permettra de booster le rendement de l’assurance-vie tout en gardant un niveau de risque faible. Comme pour un achat de SCPI comptant, il conviendra d’être sélectif sur la ou les SCPI proposées. Certains contrats d’assurance-vie proposent aussi des fonds immobiliers, différents des SCPI. S’ils offrent un meilleur rendement que le fonds euros, ils sont souvent moins performants que des SCPI et moins liquides. On évitera si possible ce type de contrats pour un investissement nouveau.

L'immobilier à crédit

La France est un des rares pays où la plupart des emprunts immobiliers sont à taux fixes sur du long terme. Avec des taux d’intérêt encore inférieurs à 2% / an sur 15 ans pour des non-résidents, l’investissement immobilier devient une affaire très rentable.

L’effet de levier du crédit
En achetant à crédit, l’investisseur boostera son rendement de façon importante. L’achat comptant d’un bien à 200.000 euro avec un loyer de 5% / an rapportera 10.000 euros / an (avant impôt). Avec un achat à crédit à 50% d’apport (100.000 euros), le même épargnant pourra acheter 2 appartements à 200.000 euros. Un crédit à 15 ans aux taux actuels permettra aux loyers de couvrir approximativement les mensualités de crédit. 15 ans plus tard, l’épargnant n’aura pas 1 mais 2 appartements, ce qui fera une vraie différence en terme de rente (20.000 / an au lieu de 10.000 / an). Il aura échangé du temps contre de l’argent, une excellente façon de préparer sa retraite pour générer plus de rente avec le même capital.

Pour ceux qui sont loin de la France, il est important de rappeler que les revenus de l’immobilier classique sont fortement imposés pour les non-résidents (20% + 15.5% de prélèvement sociaux à l’heure actuelle). Pour éviter les problèmes de la gestion du locataire à distance, il est recommandé d’investir dans des formules alternatives ne nécessitant aucune implication dans la gestion et fiscalement optimisées. Il s’agit principalement des résidences services et des SCPI.

Résidences services
La résidence service est un investissement immobilier qui permet d’obtenir des loyers garantis sur du long terme, avec une imposition faible ou nulle. C’est un très bon outil de création de rente avec un achat à crédit permettant un effet de levier maximal. Qu’il s’agisse de résidence étudiante, d’appart ‘hôtel ou de résidence retraite, une vigilance maximum s’impose sur le choix de la localisation et de l’opérateur.

SCPI à crédit
Les SCPI peuvent aussi être achetées à crédit, permettant une optimisation fiscale. Elles pourront être revendue à l’issue du crédit pour constituer un capital, ou gardée avec utilisation des dividendes comme rente.

Partager l'article