Back to top

Faut-il encore investir dans les SCPI ?

De nombreux investisseurs ont choisi d’investir en SCPI ces dernières années. Ce placement immobilier permet de générer du rendement avec un risque faible, mais les conditions du marché sont en train de changer. Quelles sont les évolutions et les solutions ?

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, ou SCPI sont des sociétés dont les activités sont la possession, la location et la rénovation d’immobilier professionnel (tours de bureaux, centres commerciaux, entrepôts). Les parts de ces sociétés sont souscrites directement auprès de banques ou de conseillers en gestion de patrimoine. Elles sont le plus souvent achetées à crédit, offrant un effet de levier et une réduction de la fiscalité, mais aussi un engagement à long terme qu’il ne faut pas oublier.
Les parts de SCPI ne sont pas cotées, on ne pourra donc revendre que s’il y a un acheteur. Il s’agit d’un marché de gré à gré, normalement organisé par la SPCI elle-même. Le prix des parts est réévalué une à deux fois par ans, en fonction de la valeur du parc immobilier détenu. Bon investissement il y a quelques années, la SCPI l’est-elle toujours aujourd’hui ?

L’évolution du marché immobilier
Afflux de liquidité sur l’immobilier professionnel

La croissance du marché des SCPI dans les dernières années a été fulgurante, passant de 2 Milliard d’euro annuel historiquement à 6 milliard en 2016, et la croissance en 2017 sera encore plus forte. Cet afflux massif d’argent sur le marché immobilier professionnel a provoqué une forte augmentation des prix d’achat. Si la hausse de la valeur induite des parts de SCPI est une aubaine pour les investisseurs historiques, elle va aussi générer une baisse des rendements.

Baisse des rendements

L’augmentation des prix de l’immobilier s’est accompagnée d’une baisse des rendements des nouveaux investissements, qui se traduira par une baisse des rendements des SCPI dans les prochaines années. D’un rendement supérieur à 5% annoncé à l’achat, nous pourrions voir une baisse autour de 3%, pour certaines SCPI. En cas d’achat à crédit, la charge mensuelle pour l’investisseur sera alors plus importante que prévue.

Liquidité à terme

Un argument fort de la SCPI est la liquidité du marché actuel. La demande étant extrêmement forte, il est aujourd’hui facile de revendre ses parts de SCPI. Mais que se passera-t-il si les rendements baissent ? A court terme, les investisseurs pourraient vouloir sortir d’un placement dont le rendement baisse. A long terme, les nombreux investisseurs à crédit sur des durées longues (15 à 20 ans) pourraient rencontrer des difficultés pour revendre leurs parts.

J’ai déjà des SCPI, que faire ?

Si vous avez acheté des SCPI ces dernières années, vous avez fait un bon placement. Si vous souhaitez investir à nouveau, il est cependant préférable de diversifier vers d’autres investissements.
Si vous avez acheté des SCPI à crédit, vos impôts vont augmenter au fur et à mesure de vos remboursements pour atteindre 37.2% des revenus les dernières années. La nue-propriété temporaire est une solution d’investissement très utilisée par les expatriés pour sa simplicité, le potentiel de plus-value et la possibilité d’utilisation du bien à terme. La combinaison des deux vous permettra de gommer la fiscalité des SCPI sur une longue période.

Je veux investir, quelles sont les alternatives possibles ?

Des bonnes alternatives peuvent être trouvées dans l’investissement en résidence étudiante ou en EHPAD. Ce type d’investissement vise aussi à créer de la rente à terme ou du capital. Comme la SCPI, il ne demande aucune implication du propriétaire dans la gestion, ce qui est parfait pour les expatriés.

Vous souhaitez des informations sur ces projets ? Contactez-nous en suivant lien: http://www.expatrimo.com/contact ou en écrivant à info@expatrimo.com

Partager l'article