Back to top

Actualités

De nombreux investisseurs ont choisi d’investir en SCPI ces dernières années. Ce placement immobilier permet de générer du rendement avec un risque faible, mais les conditions du marché sont en train de changer. Quelles sont les évolutions et les solutions ?

Cette année, le gala le plus prestigieux de la communauté française de Pékin, organisé par la Chambre de commerce et d'industrie française en Chine, aura lieu le samedi 25 novembre 2017 au Sofitel Wanda Beijing Hotel. EXPATRIMO est fière d'être sponsor de cet événement prestigieux!

Après plusieurs mois de rumeurs, les Jeux Olympiques de 2024 ont été attribués à Paris. Avant de se pencher sur les sites Olympiques proprement dit, il est important que rappeler que ceux-ci se greffent sur le projet de transformation du Grand Paris déjà en chantier.

Forme d’investissement immobilier relativement nouvelle, la nue-propriété temporaire reste souvent mystérieuse car peu connue du grand public. Elle offre cependant de nombreux avantages pour les expatriés

La période des vacances est propice à un long séjour en France, et à une redécouverte de son patrimoine. L’éloignement et la quasi absence de « vieilles pierres » en Asie, donnent souvent envie d’en posséder une partie. Au-delà de l’aspect sentimental et d’une future habitation, l’investissement en monument historique est-il une bonne idée pour les expatriés ?
Cet article se concentre sur l’imposition des non-résidents fiscaux Français. Sauf cas particulier, il s’agit essentiellement des impôts sur revenus fonciers, donc des loyers de location nue. Il existe plusieurs dispositifs fiscaux possibles, tous ne fonctionnent pas de la même façon et tous ne s’appliquent pas aux non-résidents.

La baisse du RMB par rapport à l’euro ces dernières semaines devient un sujet majeur de conversation pour les étrangers en Chine. Quelle que soit la monnaie dans laquelle on reçoit son salaire, les mouvements des changes ont des conséquences qu’il faut savoir anticiper.

Chacun d’entre nous a entendu parler du plan Alzheimer, de la journée de solidarité ou encore du plan canicule. L’augmentation de la durée de vie et du nombre de retraités, la nécessité de développer de nouveaux soins sont autant de réalités démographiques inévitables. La solidarité envers nos aînés ne permettra pas d’apporter les financements nécessaires pour combler tous ces besoins.

A travers le soin de malades atteints des maladies dégénératives ou le maintien de conditions décentes de fin de vie, la grande dépendance figure au premier rang des besoins. Avec un manque estimé de 50.000 places dans les structures d’accueil, les services publics et équipements existants ne comblent pas les besoins actuels. Les tendances lourdes ne feront qu’accentuer les besoins futurs. A titre d’exemple, les plus de 80 ans seront 2,5 fois plus nombreux en 2040 qu’aujourd’hui.

Les rendements offerts par les placements sécuritaires Français sont en baisse très forte depuis quelques années. Le livret A, le plus commun des placements en France, rapporte aujourd’hui 0.75%/ an. Les taux annoncés du fond euro garanti de l’assurance-vie sont compris entre 1.8 et 2.8% avant frais de gestion. Dans ces conditions, il est impératif de se pencher sur son épargne et l’orienter vers d’autres supports pour obtenir du rendement.

L'article du Journal Du Dimanche du 19 Mars 2017 sur les EHPAD mentionne la résidence DomusVI de Noisy-le-Roi commercialisée par EXPATRIMO.

Un achat immobilier est toujours une décision à forte implication. De par sa nature, l’investissement immobilier aura des conséquences sur une longue période, ne serait-ce qu’à cause des durées nécessaires aux procédures administratives. L’achat immobilier en France est d’autant plus long qu’il va demander la coopération de plusieurs intervenants, vendeur, banque, courtier, promoteur, notaire, assurance, autorités consulaires. Ceux-ci ne sont souvent pas sur les mêmes timings ni avec les mêmes propriétés ce qui peut engendrer de fortes complications. Le processus est encore retardé par la distance qui va ralentir la communication, et le statut de non-résident qui va le complexifier.

Trouver le bien est la partie la plus apparente, et le plus souvent l’acheteur potentiel va se concentrer sur ce point, pour en négliger les autres. Une mauvaise préparation peut être la source d’une grande désillusion, voire de pertes financières si le processus ne venait pas à son terme. Cet article a pour but d’étudier plus précisément la partie financière de la transaction.

EXPATRIMO vous souhaite une excellente année du Coq. Nous sommes disponibles pendant et après le nouvel an Chinois pour répondre à vos questions et parler de vos projets.

Instrument financier par excellence, le crédit est un incontournable de l’investissement immobilier. Les taux de crédit pratiqués par les banques françaises ces dernières années ont en effet de quoi susciter l’intérêt. Avec des taux fixes sur des durées longues et des taux en moyenne de 1,5% à 1,7%, l’investissement immobilier en France a tout son sens dans un patrimoine. Attention cependant, les taux obligataires repartant à la hausse depuis novembre, les banques devraient répercuter ces hausses sur les crédits. Est-il encore temps d’en profiter ?

Initié en 2007, le Grand Paris est un projet visant à faire de l’Ile de France une métropole attractive du 21ème siècle. Il vise à l’aménagement d’un territoire de 12 millions d’habitants représentant un 1/3 du PIB français. Un axe majeur est la rénovation du réseau de transport public existant et le développement de nouvelles lignes de métro. Les nouvelles gares permettront l’émergence de quartiers aux fonctionnalités multiples : logements et activités économiques, pôles universitaires et équipements culturels. L’ambition du projet est de redessiner la région, de faire émerger des pôles d’activité et créer une meilleure répartition entre l’Est et l’Ouest et entre Paris et sa banlieue.

Les résidences seniors ont le vent en poupe, souvent mises en avant par les promoteurs immobiliers. Il faut dire que l'évolution des tendances démographiques joue en leur faveur : en 2060, une personne sur trois aura plus de 60 ans, estimait l'Insee en 2010. Plus proche de nous, en 2035, la part de la population résidant en France métropolitaine âgée de 60 ans ou plus atteindra 31%.

Le groupement foncier viticole est un type particulier de groupement foncier agricole. Il s’agit d’une structure spécifique au monde agricole, permettant à un groupe d’investisseurs de détenir des terres en propriété commune. Créé pour favoriser la transmission des exploitations, ce type de montage présente des avantages fiscaux non négligeables. Il s’apparente à un club deal sur la vigne, dont les éléments centraux sont l’appellation choisie et le viticulteur.

Longtemps réservé aux investisseurs institutionnels, l’investissement dans des biens immobiliers en direct, s’est ouvert ces dernières années, aux épargnants privés. Permettant l’achat d’un ou de plusieurs biens immobiliers spécifiés, le club deal est une structure d’investissement intéressante pour l’investisseur averti.

L’Impôt de Solidarité sur la Fortune, ou ISF, est un impôt collecté sur les avoirs d’un contribuable, contrairement à l’Impôt sur le revenu, ou IR. Si peu de contribuables en sont redevables à l’expatriation, un certain nombre d’entre nous le deviennent au retour. Il est donc important de s’informer sur cette éventualité et de se préparer le cas échéant.

Placement favori des Français, l’assurance-vie est un système d’investissement répandu et souvent sous-utilisé. Cet article a pour but d’en montrer les différentes possibilités et de changer quelques idées reçues. 

Protéger son conjoint, c’est une priorité en expatriation ! En effet, la vie d’expatriés contraint souvent un des deux époux à mettre sa carrière professionnelle entre parenthèses. Cette parenthèse, plus ou moins longue, doit être aménagée afin que le conjoint ne se retrouve en situation précaire.

L’immobilier est une classe d’investissement très populaire parmi les français. L’investissement dans la pierre est perçu comme une valeur sure, lié à un bien tangible qui garde sa valeur. L’utilisation de la dette et de l’effet de levier du crédit offre des rendements très intéressant. L’immobilier est aussi un des rares placements dont on peut tirer le revenu sans entamer le capital.
 
Les principales difficultés de l’investissement immobilier en France pour les expatriés en Asie restent liées à l’achat d’un bien à distance, l’imposition très forte et sur la gestion du bien. En France, le locataire est très protégé, avec notamment l’impossibilité d’arrêter le bail avant le terme de 3 ans pour le réoccuper, ou la très grande difficulté d’expulser un locataire qui ne paye plus, ou pire, qui paye irrégulièrement. Il existe bien des systèmes d’assurance sur les loyers impayés ou la vacance locative, mais elles ne protègent pas dans toutes les situations et reste chères. Dans tous les cas, l’investissement immobilier classique reste chronophage, ce qui est un problème à l’expatriation.
 
Il existe cependant des formules où le propriétaire n’aura pas à s’impliquer dans la gestion, tout en étant autant voir plus rentable que l’immobilier classique. Développées pour les français qui ne désirent pas s’impliquer dans la gestion, elles sont particulièrement bien adaptées aux expatriés d’autant qu’elles offrent une imposition plus faible que les 35.5% de l’immobilier classique.

L’allongement de l’existence et les changements de mode de vie engendre une augmentation forte du nombre de personnes âgées. A titre d’exemple, les plus de 80 ans seront 2,5 fois plus nombreux en 2040 qu’aujourd’hui. Ce vieillissement de la population française crée de nouveaux besoins d’hébergement et de soins. 
 
Les hébergements offerts aux séniors, regroupent en fait deux types très distincts :
- La résidence sénior, destinée à des personnes âgées autonomes
- L’EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes), pour les personnes ayant besoin d’une assistance médicalisée
 
Répondant à des besoins différents, ces deux types d’hébergement sont rarement localisés sur les mêmes lieux. Les pouvoirs publics n’ayant plus les moyens de répondre seuls à ces besoins, l’état fait donc appel à l’investissement privé pour les remplir. Le but cet article est de bien différencier les deux et de montrer comment répondre à ces besoins peut aussi être un bon investissement.

La période des vacances scolaires est pour beaucoup le temps d’un séjour prolongé en France. Pour les expatriés propriétaires immobiliers c’est aussi l’occasion d’habiter son ancienne résidence principale ou, si elle est louée, de rencontrer l’agence et de faire un point sur la location. Cette visite annuelle s’accompagne fréquemment de la réflexion sur l’opportunité de vendre son bien. 
 
Cet article vise à rappeler l’imposition sur la plus-value pour les non-résidents. Nous utiliserons l’exemple suivant : Un bien immobilier acheté 2.500.000 francs en Juin 1998 (équivalent à 381122.54 euros), valant aujourd’hui 750.000 euros. 

La baisse de rémunération des livrets pousse de nombreux investisseurs à se tourner vers d’autres formes d’investissement. Les SCPI, Société Civiles de Placement Immobilier, sont une destination en vogue. Toutes les SCPI ne sont pas égales, une bonne sélection sera cruciale, en particulier pour assurer une revente efficace.

Après la baisse de la rémunération du livret A à 1% au 1er Aout 2014, la période estivale 2015 est une nouvelle fois l’occasion de baisser la rémunération de cet investissement. Le livret A était traditionnellement vu comme un placement sûr et disponible pour placer ses liquidités. La baisse de la rémunération sous la barre des 1% va forcer les investisseurs à faire des arbitrages.
Si certains analystes prévoyaient une baisse à 0.5%,  la décision finale annoncée en Juillet et valable à partir du 1er Aout 2015 est donc 0.75%. Nombre d’épargnants découvriront la mauvaise surprise à la rentrée. Avec une rémunération aussi faible, seule l’épargne de précaution doit être conservée sur ce type de support, ou sur d’autres livrets similaires. D’autres solutions liquides et sûres doivent être envisagées pour placer le reste de ses liquidités.